Woodie Flower

Dans la First® Robotic Competition, il y a la compétition de robots, mais aussi différents prix. L’un de ces prix vise à récompenser un mentor pour son implication et son influence auprès des jeunes d’une équipe.
A Robo’Lyon, après concertation, l’équipe a décidé de présenter Nicolas Vernaton pour ce prix.

Nicolas a participé à la création de l’équipe Robo’Lyon, en 2015, quand il était en 2nde au lycée Notre Dame de Bellegarde et il a poursuivi son engagement pendant ses 3 années de lycée. En 2017, son investissement a permis à l’équipe de remporter la régionale de Montréal et surtout le prix du président (Chairman).

Il a aujourd’hui 21 ans et suit des études en génie mécanique, plus précisément en Plasturgie, à l’INSA de Lyon. Nous lui avons proposé de s’inscrire à ce prix car il s’investit depuis des années auprès de l’équipe, est toujours prêt à aider les autres et nous accompagne dans cette grande aventure qu’est Robo’Lyon encore aujourd’hui.

« Ce qui m’intéresse dans le fait de devenir mentor après avoir fait partie de l’équipe, c’est que je peux continuer à m’investir pleinement dans l’équipe tout en étant impliqué dans mes études. »

Robo’lyon a permis à Nicolas d’apprendre et de se former dans de nombreux domaines (CAO, mécanique…) et d’intégrer la prestigieuse école d’ingénieur qu’il souhaitait. Fort de ce que Robo’Lyon lui a apporté, Nicolas a toujours souhaité rendre la pareil à l’équipe, en s’engageant dans un 1er temps comme Alumni, et récemment en devenant Mentor de l’équipe : il apporte son savoir et ses nouvelles compétences ; son but est de permettre à tous de vivre ce qu’il a lui même vécu.

« Je suis motivé par l’opportunité que j’ai de transmettre tout le savoir que j’ai pu acquérir lorsque j’étais élève. J’essaie de pousser les élèves à se dépasser au maximum. »

Il est toujours présent pour nous et est moteur pour l’ensemble de l’équipe.

Nicolas à de nombreux projets:

  • Il souhaite créer et animer la communauté d’Alumnis (le nombre d’anciens élèves avoisinant aujourd’hui les 70) : garder le lien avec les anciens, partager des contacts, notamment pour la recherche de stages et bien plus encore. Il a déjà plusieurs contacts qui sont très motivés par cette initiative.
  • Il aimerait proposer un système de parrainage Alumnis / élèves actuels afin que chaque élève puisse compter sur les anciens pour se former et mettre à profit l’expérience Robo’Lyon dans leur recherche ou poursuite d’études supérieures.

« Ce principe de parrainage cache un gros potentiel d’aide pour tous, nous affirme Nicolas »

  • Mettre à profit son expérience de création de l’équipe Robo’Lyon et de la compétition pour d’aider à la création de nouvelles équipes et au développement d’une régionale en France. Nicolas est en contact avec Gabriel Bran Lopez, fondateur de Fusion Jeunesse au Québec, ainsi que de la Robotics First Quebec, et du festival de robotique québécois. Gabriel Bran Lopez réside en France depuis février 2018 et a comme mission de décliner le modèle de fusion jeunesse en France, et de créer une régionale First® en France.

Nous pensons que Nicolas, par son expérience, sa motivation et son charisme est le plus à même nous représenter.

Derniers articles

Conférence à la fête de l’industrie

Victoire de l’Innovation Challenge !!

L’évolution de notre prototype

Le montage et l’assemblage des composants

ROBO’LYON a remporté au moins un prix chaque année a déjà été qualifié 3 fois au championship a été fondé en 2015 comprend environ 40 membres